Le Canada « appuie pleinement » les frappes que les Etats-Unis ont menées contre une base aérienne en Syrie, trois jours après une attaque chimique présumée ayant choqué le monde, a déclaré vendredi le premier ministre Justin Trudeau.

« Le Canada appuie pleinement l’intervention limitée et ciblée que les Etats-Unis ont menée pour affaiblir la capacité du régime » du président Bachar al-Assad « de perpétrer des attaques aux armes chimiques contre des civils innocents, dont de nombreux enfants », a-t-il indiqué dans un communiqué.

« Le recours aux armes chimiques par le président Assad et les crimes que le régime syrien a commis contre sa propre population ne peuvent pas passer sous silence », a-t-il dit.

Il a qualifié de « crime de guerre » le raid de mardi à l’arme chimique contre la localité rebelle de Khan Cheikhoun, dans le nord-ouest de la Syrie, imputé à l’armée syrienne et qui a fait au moins 86 morts, dont 27 enfants.

Les frappes américaines ont été ordonnées jeudi soir par le président Donald Trump, qui s’était pourtant toujours prononcé contre toute intervention directe en Syrie.

59 missiles de croisière Tomahawk ont été tirés par deux navires américains en Méditerranée vers la base aérienne d’Al-Chaayrate (centre).

En 2013, l’ex-président Obama avait renoncé au dernier moment à frapper en Syrie après une attaque chimique imputée au régime.

Source