Sepideh Kamalzare – Le Québec a occupé le haut du classement au pays en matière de création d’emplois l’an dernier, mais il pourrait être difficile de répéter cette performance en 2017 en raison d’une multitude de facteurs, dont l’incertitude économique mondiale ainsi que la rareté de main-d’œuvre.

L’Institut du Québec (IdQ) confirme que 2016 était une excellente année et on pouvait créer 89500 emplois.

Même si les prévisions restent toujours bonnes pour 2017, il y a quand- même beaucoup d’incertitude. À titre exemple, le président américain qui souhaite renégocier prochainement l’Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA), aient une incidence négative sur le libre-échange ainsi que les exportations.

En même temps, on observait un taux de chômage assez élevé, 6.2 pour cent et une diminution considérable de la population active.

On attend les données sur l’emploi de Statistique Canada pour le mois de janvier sont attendues la semaine prochaine.

 

Source